Savoir tourner la page

Hello le clevacrew,

Ce weekend, j’ai cloturé un des chapitres les plus longs de ma vie. J’ai donné ma dernière conférence dédié aux cheveux crépus en France à la @naturalhairacademy, avant dernière d’une série de plus d’une cinquantaine animées depuis maintenant 10 ans.

Lorsque l’on est entrepreneure et créatif, je pense que fermer définitivement une porte pour en ouvrir une autre est ce qu’il y a de plus dur. Il y a votre esprit qui vous guide vers mille et une choses à la fois, avec certes le sentiment d’oeuvrer dans le sens de votre mission, l’impression qu’il reste encore tellement à faire, mais parfois, aussi, ce ressentiment, une espèce de… gout amer En fait, vous en arrivez à faire les choses par obligation avant de les faire par plaisir, vous donnez plus que vous ne recevez, vous n’êtes pas suffisamment nourrie. On rechigne sur le prix, on négocie, on vous appelle à n’importe quelle heure du jour et de la nuit. Oui, ça m’est arrivé, ça aussi… Et comme beaucoup d’entre nous, sans hésiter, j’ai dit oui.
Mais à un moment, votre corps vous dit stop! votre ame vous dit stop aussi. Plus envie, Là, c’est le signe qu’il est temps d’arrêter. Et voilà où j’en étais arrivée.

 

C’est à ce moment précis que vous devez rester droite dans vos bottes et ne pas flancher. Tout le monde va vous faire la dance du ventre et vous dire de ne pas arrêter. « On a besoin de toi, personne ne fait ca mieux que toi.  »
Uhm, mais mes besoins à moi, est ce que tu t’en préoccupes… toi?
Un peu comme un mec d’ailleurs. Alors que vous avez tout donné, accepté des concessions dont ils n’ont même pas conscience (enfin, ils savent tres bien mais font comme si), c’est au moment où la coupe est pleine qu’on tente de vous retenir.
Ne tombez pas dans ce piège et sachez être ferme sur vos positions, stay focused comme je le dis souvent. Sachez ce que vous valez, sachez ce que vous voulez.

I write, I teach, I nurture, I lead, c’est ma mission. Je le fais et continuerai toujours de le faire, sous une forme différente, sur des sujets différents, sur ce qui fait la femme que je suis, maintenant, pas il y a 10 ans.

Et vous, ça vous est déjà arrivé? De tout scratcher pour recommencer? Comment ça s’est passé?

 

Publié par

Blogueuse depuis 2008 Passionnée de beauté et d'entrepreneuriat Copywriter ecommerce & cosmetiques

2 commentaires sur « Savoir tourner la page »

  1. C’est marrant de recevoir ton message au moment où moi aussi je m’apprête à fermer la page de ce chapitre de ma vie. Après 6 ans d’investissement, le plaisir n’est plus là. Je fais les choses mécaniquement, parce qu’il faut les faire mais sans amour. C’est un peu comme une histoire de couple. On s’investit corps et âme, on a parfois des enfants, on fonde un foyer où on a nos repères, nos habitudes mais à un moment il n’y a plus d’amour. On fait un break, on revient parce qu’on se dit qu’on ne peut pas « jeter » autant d’années d’investissement mais non rien n’y fait, toujours pas d’amour, de passion. Juste de la fatigue, de l’ennui, des envies d’aller voir ailleurs. Recommencer autrement, différemment mais tout en conservant ce qui fait ce que nous sommes aujourd’hui avec l’enrichissement des expériences passées. Merci pour tes mots qui m’ont enfin décidé à prendre cette difficile décision 🙂 Nicole

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s